Paradis fiscaux et judiciaires

Qu’est devenu l’argent de la corruption des réseaux pakistanais ?

mercredi 28 avril 2010

Qu’est devenu l’argent de la corruption des réseaux pakistanais ?

Politiques 27/04/2010 à 00h00

Extraits de l’article mis en ligne sur le site du journal Libération :

La société organisant les pots-de-vins du contrat pour la vente des sous-marins Agosta a continué à fonctionner jusqu’en 2007 alors que les commissions pakistanaises ont cessé à partir de 2001.

Au moment où le contrat pour la vente des trois sous-marins au Pakistan est conclu en 1994, les réseaux de corruption pakistanais sont organisés depuis près de deux ans. L’officine française chargée de régler ces détails, la Sofma (devenue la Sofema en 1998), a recruté à Islamabad et Karachi trois hommes d’affaires chargés de répartir 6,25% de ce marché de 5,41 milliards de francs. Soit 338 millions de francs.

Offshore. Les trois hommes engagés dans ces aventures militaro-financières ont commencé à utiliser des sociétés offshore ouvertes à Gibraltar pour rapatrier les deniers envoyés par la Sofma dès 1994. En particulier Titan Europe Limited et Foraker Limited. Sur ce rocher du Commonwealth situé au sud de l’Espagne, nous avons retrouvé les documents relatifs à ces structures. Ils montrent qu’elles ont été administrées par une holding commune, la société North Bastion Limited, enregistrée le 6 mars 1995 et qui n’a pas été fermée avant le 28 novembre 2007 - correspondant à la durée réelle d’exécution du contrat des sous-marins, compte tenu des retards pris en cours de chantier. Les intermédiaires pakistanais, eux, n’ont plus reçu de commissions à partir de 2001. Cependant, cette structure chargée de les répartir a fonctionné normalement jusqu’à la fin. Mais peut-être, après 2001, l’argent prenait-il d’autres directions…

Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1300 / 488650

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Les scandales politico-financiers  Suivre la vie du site L’ATTENTAT DE KARACHI   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License