Paradis fiscaux et judiciaires

Les "biens mal acquis" africains gênent la France

vendredi 10 juin 2011

Les "biens mal acquis" africains gênent la France

LEMONDE | 09.06.11 | 13h53 • Mis à jour le 09.06.11 | 14h18

Les menaces liées à l’instruction judiciaire en cours sur leurs éventuels "biens mal acquis" en France n’ont pas tempéré leur goût du luxe. Les trois présidents africains visés par la plainte déposée à Paris en 2008 par l’organisation Transparence International France (TIF) pour "recel de détournement de fonds publics" ont continué depuis lors, comme s’ils se sentaient intouchables, à amasser objets de luxe et voitures d’exception.

Révélée par des documents dont Le Monde a pris connaissance, la liste des acquisitions effectuées récemment par les familles Bongo (Gabon), Sassou Nguesso (Congo) et Obiang (Guinée équatoriale) donne le vertige. Ces achats somptuaires prennent une dimension politique nouvelle dans le contexte des révolutions arabes où l’enrichissement personnel des dictateurs a alimenté les colères populaires. Lire la suite sur le site du journal Le Monde.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1385 / 588997

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption politique  Suivre la vie du site LES BIENS MAL ACQUIS   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License