Paradis fiscaux et judiciaires

Accueil > Le continent américain > Les Etats Unis > Pourquoi les cybercriminels ont un faible pour les Etats-Unis

Pourquoi les cybercriminels ont un faible pour les Etats-Unis

mercredi 15 juin 2011

Pourquoi les cybercriminels ont un faible pour les Etats-Unis

Source : La Tribune.fr - 15/06/2011 | 17:02

Selon un livre blanc présenté ce mercredi à l’Assemblée nationale, la législation "permissive" qui prévaut dans de nombreux Etats américains favorise la concentration des attaques informatiques outre-Atlantique.

[...]

Selon la CEIS, si "les opérations de blanchiment d’argent sont traditionnellement associées aux paradis fiscaux (...), le pays le plus recherché par les cybercriminels n’apparaît sur aucune liste noire de l’OCDE". Et pour cause ! Il s’agit des Etats-Unis. Ou plus précisément d’une quinzaine de ses Etats dont la législation très permissive favorise le développement de la cybercriminalité. Les auteurs de ce livre blanc pointent notamment du doigt les plus libéraux d’entre eux : le Delaware, la Californie, la Floride et l’Etat de New York.

Les textes qui y encadrent la création de sociétés à "responsabilité limitée" offrent aux "hackers" et autres spécialistes du piratage informatiques une liberté très appréciable :"n’importe quelle personne, résidant hors des ou aux Etats-Unis, peut créer sa propre société en 24 heures sur Internet. Il suffit de remplir un formulaire. La création d’une société au Delaware coûte ainsi 129 dollars", souligne la CEIS. Lire la suite sur le site du journal La Tribune.