Paradis fiscaux et judiciaires

« Les clients cherchent un paradis fiable et non plus fiscal »

mardi 28 juin 2011

« Les clients cherchent un paradis fiable et non plus fiscal »

Extraits d’une interview du Prince Philipp de Liechtenstein sur le site du journal Le Temps :

– Depuis 2008, le Liechtenstein fait valoir la transparence de ses banques. Pouvez-vous nous expliquer ce changement de stratégie ?

– L’accès aux grands marchés internationaux est vital pour l’économie de notre pays. Pour éviter de ne plus avoir accès à ces marchés, le Liechtenstein – au même titre que la Suisse et d’autres pays – a choisi de reconnaître le standard de l’OCDE en matière d’échanges de renseignements à des fins fiscales.

[...] En fin de compte, la plupart de nos clients ont compris que le contexte avait évolué et qu’ils ne pouvaient plus réfléchir de la même façon qu’il y a cinq ans. Ils savent qu’ils ont tout intérêt à déclarer leur argent.

[...] Car aujourd’hui, les clients ne sont plus à la recherche d’un paradis fiscal. Ce qu’ils veulent, c’est un paradis fiable et sûr.

[...]

– Peut-on parler d’une ère nouvelle pour la gestion de fortune ?

On peut considérer, d’une certaine manière, que c’est la fin du secret bancaire total. La plupart des pays – y compris la Suisse – sont d’ailleurs en train de réfléchir à la façon dont ils peuvent fournir des informations sur leurs clients aux pays avec lesquels ils ont signé des accords. Avec les difficultés financières que connaissent nombre d’Etats à l’heure actuelle, on peut s’imaginer que la fiscalité risque de devenir beaucoup plus sévère.

Lire l’interview dans son intégralité.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1118 / 541923

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site Le Liechtenstein   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License