Paradis fiscaux et judiciaires

La fiscalité des riches n’a cessé de s’alléger dans le monde

mardi 23 août 2011

La fiscalité des riches n’a cessé de s’alléger dans le monde

23/8/11 - 16 H 48 mis à jour le 23/8/11 - 16 H 48

Depuis une vingtaine d’années, la fiscalité sur les hauts revenus a été réduite par les États partout dans le monde.

Avec la crise, les gouvernements cherchent à augmenter l’imposition des ultrariches tout en conservant une fiscalité attractive.

Extraits d’un article mis en ligne sur le site du journal La Croix :

Les paradis fiscaux mis en cause

De nombreux pays réexaminent aujourd’hui les niches fiscales. « Dès les années 1980, les États-Unis et le Royaume-Uni s’y sont attelés, explique Jeffrey Owens. En Nouvelle-Zélande et dans les pays scandinaves, toutes les niches fiscales ont été supprimées dans les années 1990. »

Mais l’enjeu majeur pour réussir à taxer les plus riches est la lutte contre l’évasion fiscale. En 2008, en pleine crise financière, le G20 a pointé du doigt les paradis fiscaux et les comptes offshore. « Cela a été très efficace, souligne Jeffrey Owens. Plus de 700 accords ont été signés entre les pays pour rendre ces paradis plus transparents. L’Espagne a déjà récupéré près de 10 milliards d’euros, la France plus d’un milliard d’euros. »

Optimisation fiscale

Mais, les ultrariches restent « très difficiles à taxer », admet Henri Sterdyniak. « Ils s’en sortent partout dans le monde », regrette-t-il, bien que les politiques de lutte contre les paradis fiscaux aillent « dans le bon sens », selon lui. Avec leur armée de conseillers fiscaux, avocats et sociétés écrans, ces ultrariches sont devenus les champions de « l’optimisation fiscale », en France comme ailleurs.

Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 289 / 523518

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La fiscalité des états de droit  Suivre la vie du site Les allègements fiscaux   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License