Paradis fiscaux et judiciaires

Controverses au Royaume-Uni

vendredi 26 août 2011

Controverses au Royaume-Uni

fisc vendredi 26 août 2011

Eric Albert

L’accord fiscal provoque la colère des militants anti-évasion fiscale, qui estiment que cela affaiblit les négociations européennes

Richard Murphy, militant anti-évasion fiscale, de l’association Tax Research UK, est révolté contre l’accord fiscal annoncé entre le Royaume-Uni et la Suisse ce mercredi. Selon lui, l’accord apporte aux Britanniques qui ont des comptes en Suisse deux avantages cruciaux : ils paieront un taux d’imposition légèrement inférieur à celui du Royaume-Uni (respectivement 27% au lieu de 28% sur les plus-values en capitaux, et 48% au lieu de 50% sur les revenus d’investissement) et ils conservent leur anonymat.

« Désormais, c’est la Suisse qui va décider du taux d’imposition des contribuables britanniques », enrage Richard Murphy. « C’est intéressant pour ceux qui seraient prêts à payer une prime pour maintenir leur anonymat », ajoute Simon Airey, du cabinet d’avocats DLA Piper. Lire la suite sur le site du journal Le Temps.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1635 / 468871

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site La Grande Bretagne   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License