Paradis fiscaux et judiciaires

Accueil > Alliés de la lutte contre les PFJ > Les magistrats > Isabelle Prévost-Desprez > Prévost-Desprez persifle et signe

Prévost-Desprez persifle et signe

jeudi 1er septembre 2011

Prévost-Desprez persifle et signe

Portrait En poste dans les Hauts-de-Seine, au cœur du système Sarkozy, la juge ne craint pas de tenir tête aux politiques et au procureur de Nanterre. Quitte à provoquer.

Par RENAUD LECADRE

Vice-présidente du tribunal correctionnel de Nanterre, en charge des affaires politico-financières du département des Hauts-de-Seine, en plein Sarkoland. Vaste tâche que la juge Isabelle Prévost-Desprez assume sans état d’âme et un sens de la provocation qui hérisse plus d’un potentat.

[...]

Isabelle Prévost-Desprez n’avait pourtant pas vocation à se muer en Torquemada du sarkozysme. Juge d’instruction à Paris dans les années 90, elle traquait la délinquance strictement financière. Elle rompt alors avec son milieu social en renvoyant en correctionnelle les principales banques françaises, pour blanchiment dans l’affaire du Sentier. Effet garanti dans le microcosme. Lire la suite sur le site du journal Libération.