Paradis fiscaux et judiciaires

Les fortunes allemandes ne prospèrent plus en paix dans les banques suisses

mercredi 21 septembre 2011

Les fortunes allemandes ne prospèrent plus en paix dans les banques suisses

Un accord doit être signé, mercredi 21 septembre, à Berlin permettant l’imposition des comptes en Suisse détenus par des Allemands.

Il doit entrer en vigueur en 2013, mais les clients et les institutions concernés manifestent déjà quelques inquiétudes.

Le client ne serait-il plus roi dans les banques suisses ? C’est l’impression de certains Allemands, empêchés de retirer de l’argent liquide sur leurs comptes de l’autre côté du lac de Constance. Comme souvent au pays du secret bancaire, l’histoire comporte une part d’ombre. Elle ne désigne pas les enseignes concernées. « Tout ce que je peux vous dire, explique à « La Croix » Thomas Sutter, chef de la communication de l’Association suisse des banquiers (ASB), c’est que des banques, pour des raisons spéciales, ne réalisent pas de versements en liquide quand il s’agit de sommes importantes. » Lire la suite sur le site du journal La Croix.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1111 / 509698

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La fiscalité des états de droit  Suivre la vie du site Les paradis fiscaux   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License