Paradis fiscaux et judiciaires

Des organisations chrétiennes s’élèvent contre les paradis fiscaux

mardi 25 octobre 2011

AFP 25/10 | 10:32

Des organisations chrétiennes s’élèvent contre les paradis fiscaux

Quatre organisations chrétiennes ont dénoncé mardi les paradis fiscaux et appelé les citoyens à agir, une semaine avant l’ouverture du G20 à Cannes (Alpes-Maritimes), lors d’une conférence de presse à Evry.
Un document, "Au service du bien commun", a été publié par le Secours Catholique, CCFD-Terre Solidaire, Justice et Paix et le Centre de recherche et d’action sociales (Ceras). Les quatre organisations y dénoncent "la fraude fiscale et l’évasion des capitaux".
"Il n’est pas contestable que l’Eglise catholique (...) rappelle à chacun son devoir de contribuer au financement des dépenses publiques", indique ce document.
"Nous sommes persuadés que la société civile peut permettre de faire des avancées. Il faut que les citoyens fassent pression pour la transparence", a précisé Monseigneur Dubost, évêque d’Evry et président de Justice et Paix France, soulignant l’importance "que tout le monde puisse participer à la vie économique".
"Il faut que chaque entreprise dise où elle est, où elle a des comptes et des filiales. Les consommateurs ont exigé la traçabilité du bifteck, nous demandons la traçabilité de l’argent", a-t-il indiqué.
"Il ne s’agit pas seulement d’une exigence éthique", a ajouté Philippe Tournaud, délégué du CCFD-Terre Solidaire en Ile-de-France, dénonçant une "minorité (qui) accapare les richesse", situation qui mène à la crise économique actuelle.
"On ne peut pas dire que rien n’ait été fait", a encore relevé Monseigneur Dubost, avant d’ajouter : "Nous demandons des lois".
Concernant une taxe sur les transactions financières, Monseigneur Dubost et Philippe Tournaud ont estimé qu’"une taxe, même minime, fait qu’on appuie pas seulement sur le bouton, on prend le temps de réfléchir".
"A qui va-t-elle profiter ? Au développement des pays en voie de développement ? Ou à une réserve pour recapitaliser les banques ?", ont-ils toutefois interrogé.
Lundi, le Vatican a dessiné les grandes lignes de l’Autorité publique de compétence universelle que le pape Benoît XVI avait appelée de ses voeux afin de remédier à la crise économique mondiale. Des mesures de taxation des transactions financières et la recapitalisation des banques avec aussi des fonds publics y sont préconisées.

© AFP

Publié avec l’aimable autorisation de l’Agence France Presse.

Visitez le site de l’Agence France Presse.

Organisations chrétiennes contre les paradis fiscaux.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1143 / 525915

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Alliés de la lutte contre les PFJ  Suivre la vie du site La société civile   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License