Paradis fiscaux et judiciaires

Affaire Karachi : les affaires suisses de Ziad Takieddine

mercredi 9 novembre 2011

Affaire Karachi : les affaires suisses de Ziad Takieddine

Le Point.fr - Publié le 09/11/2011 à 10:17 - Modifié le 09/11/2011 à 11:01

L’intermédiaire accuse un banquier du Crédit agricole suisse d’avoir détourné 1,4 milliard de francs au profit des chiraquiens.

De notre correspondant à Genève, Ian Hamel

L’homme d’affaires franco-libanais Ziad Takieddine, mis en examen dans le volet financier de l’affaire de Karachi, accuse à son tour un banquier franco-yéménite, Wahib Nacer, installé à Genève, d’avoir mis en place un système de commissions occultes au profit du clan chiraquien. Dans une note remise le 31 octobre au juge Renaud Van Ruymbeke, Ziad Takieddine évoque un "système bis", imaginé non pas en 1994 lors de la vente d’armes par la France, au Pakistan et à l’Arabie saoudite, mais en 1995, après l’élection présidentielle. L’opération aurait permis de détourner 1,4 milliard de francs (213 millions d’euros) au profit du pouvoir chiraquien. Lire la suite sur le site du magazine Le Point.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1043 / 543161

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Les scandales politico-financiers  Suivre la vie du site L’ATTENTAT DE KARACHI   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License