Paradis fiscaux et judiciaires

Blair & Co

samedi 1er mars 2003

Blair & Co

Tout à son projet de guerre contre l’Irak, Tony Blair a reçu fin décembre le nabab irako-britannique Nadhmi Auchi, l’un des pionniers de la finance parallèle mondiale depuis sa base luxembourgeoise.

Auchi a beaucoup frayé, entre autres, avec Elf, Paribas et le réseau Pasqua. Trop peut-être, puisqu’il fait l’objet d’un mandat d’arrêt international dans le cadre de « l’affaire Elf ». Mais la Grande-Bretagne refuse d’extrader un si talentueux intermédiaire, auquel son Premier ministre dédicaça en 1999 une œuvre d’art.

Tony Blair a dû avouer le 7 février qu’il avait distribué à la presse, le 2 février, un rapport bidonné sur la dissimulation d’armes de destruction massive par l’Irak. Censé être basé sur les informations les plus pointues des réputés Services britanniques, l’essentiel de ce rapport recopiait mot à mot (jusqu’aux fautes d’orthographe) un article publié par la Middle East Review of International Affairs (MERIA).

Dans sa magistrale intervention au Conseil de sécurité, le 5 février, le secrétaire d’État US Colin Powell s’est référé au « document très intéressant » distribué par le Royaume-Uni, « qui décrit avec force détails les activités menées par l’Irak à des fins de tromperie ». Des “révélations” sur des faits vieux de 4 à 12 ans. Le couple Washington-Londres paraît tellement sûr de lui qu’il ne recule pas devant des artifices dignes de l’école maternelle.

La revue MERIA est éditée par une université israélienne privée, dont l’un des principaux sponsors n’est autre que... Marc Rich. Ce prince des courtiers et sa société Glencore, basés dans l’un plus sûrs asiles helvétiques (Zoug), sont, rappelons-le, des “ingénieurs financiers” hors pair - saboteurs du boycott de l’apartheid, puis, avec Paribas, fers de lance du pillage de l’ex-URSS et de l’Angola. Parmi bien d’autres exploits.

On les retrouve, plus récemment, dans les coulisses de la faillite de l’usine Metaleurop et le naufrage du Prestige (cf. Billets n° 111).

C’est dire la fiabilité de leurs contributions à la gouvernance mondiale. Si Blair et Powell suivent leurs conseils bidonnés, « l’Axe du Bien » est mal barré.

Extrait de Billets d’Afrique et d’Ailleurs N°112 - Mars 2003 -

Billets d’Afrique et d’Ailleurs est la revue mensuelle éditée par Survie.

Publié avec l’aimable autorisation de l’Association Survie.

Visitez le site de Survie.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1255 / 593081

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption politique  Suivre la vie du site LE PERSONNEL POLITIQUE  Suivre la vie du site Tony Blair   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License