Paradis fiscaux et judiciaires

Exclusif. Karachi : de plus en plus près de Jacques Chirac

samedi 25 février 2012

Exclusif. Karachi : de plus en plus près de Jacques Chirac

La justice enquête sur des versements de 85 MF (13 M€) effectués en Suisse entre 1997 et 2000, soit après l’élection de Jacques Chirac à l’Elysée.

Thibault Raisse | Publié le 25.02.2012, 09h31

Après Edouard Balladur, au tour de Jacques Chirac ? Selon nos informations, les juges d’instruction Renaud Van Ruymbeke et Roger Le Loire, chargé du volet financier de l’affaire Karachi, ont lancé en fin d’année une commission rogatoire internationale sur trois versements opérés par la France sur un compte bancaire suisse entre 1997 et 2000.

De quoi s’agit-il ?

Les juges d’instruction ont saisi la justice suisse pour enquêter sur un versement d’un peu plus de 85 MF (13 M€) effectués par la Sofresa, une société française dépendante du ministère de la Défense, dans le cadre du contrat d’armement Sawari II signé en 1994 avec l’Arabie saoudite.

[...] Cette somme a été créditée sur le compte d’une filiale du Crédit agricole à Lausanne en trois fois : 118000 F en 1997 (18000 €), 50 MF (7,6 M€) en 1999 et 35 MF (5,3 M€) en 2000. Le compte appartient à Parinvest, une société du groupe saoudien Bughsan (lire encadré). Les juges s’interrogent : s’agit-il de commissions ? A qui étaient-elles destinées ? Le résultat des investigations de la justice suisse est attendu dans les toutes prochaines semaines. Lire la suite sur le site du journal Le Parisien


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1054 / 593035

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Les scandales politico-financiers  Suivre la vie du site L’ATTENTAT DE KARACHI   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License