Paradis fiscaux et judiciaires

GB : Quand l’immobilier des milliardaires échappe au fisc

vendredi 23 mars 2012

GB : Quand l’immobilier des milliardaires échappe au fisc

jeudi 22 mars 2012 à 17h18

100 000 propriétés de multimillionnaires anglais, détenues et gérées par des entreprises offshores, font perdre chaque année à l’Etat britannique 1 milliard de livres sterling en impôts.

(LaVieImmo.com) - Ils y habitent, mais officiellement elles ne sont pas à eux. Le cadastre britannique (Land registry) a estimé à 94 760 le nombre de maisons de milliardaires immatriculées au nom d’entreprises offshore, révèle le Sunday Times. Situées dans des paradis fiscaux tels que les Îles Vierges, ces sociétés écran ne versent pas un penny à l’Etat britannique, qui accuse une perte de recettes de plus d’1 milliard d’euros dans ses caisses. Des stars du rock, des hommes d’affaires comme Mick Jagger, Bob Geldof ou encore Lakshmi Mittal, homme le plus riche d’Angleterre, font appel à cette technique pour payer moins d’impôts. Immatriculer une maison au nom d’une entreprise située à l’extérieur du Royaume-Uni offre des avantages fiscaux, notamment lors de sa vente. Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2438 / 523099

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site La Grande Bretagne   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License