Paradis fiscaux et judiciaires

Le Liechtenstein, dernière dictature d’Europe occidentale

dimanche 25 mars 2012

Le Liechtenstein, dernière dictature d’Europe occidentale

Le Point.fr - Publié le 25/03/2012 à 18:26

Loin d’être un prince d’opérette, Hans-Adam II du Liechtenstein a le pouvoir de s’opposer au gouvernement, au Parlement et même au peuple.

De notre correspondant à Genève, Ian Hamel

Extraits de l’article mis en ligne sur le site du magazine Le Point :

Le Liechtenstein, 160 km2 et 36 000 habitants, va peut-être entrer cette année dans le XXIe siècle. Une poignée de citoyens a déposé un projet d’"initiative populaire" intitulé "Oui, pour que ta voix compte". Ces courageux Liechtensteinois demandent que le prince Hans-Adam II von und zu Liechtenstein perde son droit de veto, à la fois sur le gouvernement, sur les députés, et même sur les résultats des "votations", c’est-à-dire des référendums.

[...] Succédant à son père Franz Josef II en 1989, Hans-Adam II détient toujours le pouvoir, mais les affaires courantes sont expédiées par son fils, le prince héritier Aloïs. En 2010, le parquet de Hambourg a ouvert une enquête préliminaire contre Max von und zu Liechtenstein, son jeune frère. À la tête de LGT Group, il est soupçonné d’avoir perçu des commissions de nombreux déposants pour assurer la confidentialité de leurs données bancaires. Lire la suite


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1202 / 524849

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site Le Liechtenstein  Suivre la vie du site Fiche du Liechtenstein   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License