Paradis fiscaux et judiciaires

Une information judiciaire est ouverte envers Halliburton et le français Technip

vendredi 18 mai 2007

Une information judiciaire est ouverte envers Halliburton et le français Technip

Le Figaro, Une information judiciaire est ouverte envers Halliburton et le français Technip, partenaires d’un contrat gazier au Nigeria, 10/10 (Éric DECOUTY) : « "Nous sommes potentiellement face à l’affaire Elf à l’échelle mondiale", commente un magistrat du pôle financier.

Le procureur de la République de Paris a en effet décidé d’ouvrir une information judiciaire pour "corruption d’agents publics étrangers, abus de biens sociaux, complicité et recel", visant la société française Technip mais surtout l’américaine Halliburton […]. Le président d’Halliburton à l’époque des faits incriminés étant Dick Cheney, l’actuel vice-président des États-Unis.

L’enjeu de l’enquête, dont sera chargé le juge Renaud Van Ruymbeke, est d’identifier les destinataires d’environ 180 millions de dollars […] de commissions occultes versées à partir du milieu des années 90 à l’occasion d’un contrat gazier au Nigeria. […] L’automne dernier […], George Krammer, ancien directeur général de Technip, puissante société d’ingénierie [… pétrolière dans l’orbite d’Elf, est] interrogé par la justice. [… Il] révèle l’existence d’une "caisse noire" constituée sur l’île de Madère […].

Le résultat des investigations [… qui ont suivi cet aveu] peut se résumer ainsi. Fin 1995 est décidée la construction de la plus importante unité de liquéfaction de gaz dans la partie orientale du delta du Niger.

[…] Les actionnaires principaux du projet [… dont Elf pour 15%, choisissent pour] construire le complexe industriel le français Technip, l’italien Snamprogetti, le japonais JGC et l’américain Kellog Brown and Root (KBR), filiale de Halliburton. […] KBR est "l’incontestable maître d’œuvre".

Ce joint-venture, […] constitué à Madère [… avec] un statut fiscal avantageux, […] a signé un mystérieux "contrat d’assistance". Le bénéficiaire, une société parfaitement identifiée, ainsi que son dirigeant, aurait perçu entre 1995 et 2002 180 millions de dollars de commissions, […] un peu moins de 10 % du marché. […] La justice française soupçonne […] Halliburton et Technip d’avoir organisé un montage financier pour dégager des fonds occultes. […]

Le juge Renaud Van Ruymbeke va donc enquêter sur les pratiques d’une société proche de George W. Bush, […] au moment où la justice américaine accentue sa pression sur des personnalités françaises dans l’affaire Executive Life [dont François Pinault, intime de Jacques Chirac]. »

Extrait de Billets d’Afrique et d’Ailleurs N°119 - Novembre 2003 -

Billets d’Afrique et d’Ailleurs est la revue mensuelle éditée par Survie.

Publié avec l’aimable autorisation de l’Association Survie.

Visitez le site de Survie.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1344 / 569887

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES CAISSES NOIRES DES ENTREPRISES  Suivre la vie du site L’affaire Technip-Halliburton au Nigéria   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License