Paradis fiscaux et judiciaires

L’ancien Premier ministre ukrainien Lazarenko condamné à 9 ans ferme aux USA

samedi 26 août 2006

L’ancien Premier ministre ukrainien Lazarenko condamné à 9 ans ferme aux USA

26/08/2006 08 :39

SAN FRANCISCO (AFP)

L’ancien Premier ministre ukrainien Pavel Lazarenko a été condamné vendredi à neuf ans de prison ferme par la justice américaine pour blanchiment d’argent, escroquerie et recel, a annoncé le parquet à San Francisco (Californie, ouest).

M. Lazarenko, 53 ans, a en outre été condamné à 10 millions de dollars d’amende et à trois ans de liberté surveillée, a précisé le porte-parole du procureur fédéral pour le nord de la Californie, Luke Macaulay, dans un communiqué.

Au pouvoir de 1996 à 1997 en Ukraine, M. Lazarenko avait été arrêté peu après son arrivée aux Etats-Unis, où il souhaitait demander l’asile politique, en février 1999. Interpellé à l’aéroport Kennedy de New York, il avait été transféré à San Francisco, sa famille possédant un ranch dans cette région.

Le 3 juin 2004, à l’issue d’un procès de trois mois et après quatre ans de détention, il avait été reconnu coupable par un jury à San Francisco de 29 chefs d’accusation, notamment d’avoir blanchi des millions de dollars via des banques américaines pendant son mandat.

Toutefois, le juge fédéral Martins Jenkins, qui présidait l’affaire, avait ensuite ramené ce nombre de chefs d’accusation à 14.

Il a donc été condamné pour "un chef d’association de malfaiteurs pour blanchir de l’argent, sept chefs de blanchiment d’argent, cinq chefs de fraude sur les transactions bancaires et un chef de transport de propriété volée", selon M. Macaulay.

Dans l’attente de sa condamnation, l’ancien dirigeant ukrainien était en liberté surveillée sous caution, avec l’obligation de porter un bracelet électronique.

M. Lazarenko était le premier ancien dirigeant étranger à être jugé et reconnu coupable aux Etats-Unis depuis l’ancien président panaméen Manuel Noriega, condamné en 1992 à 30 ans de prison pour trafic de drogue.

Pendant son procès, ses avocats avaient plaidé que M. Lazarenko était un entrepreneur qui s’était enrichi à la faveur du démantèlement de l’Union soviétique, et un homme politique réformateur souhaitant rapprocher son pays de l’Occident.

L’un de ses défenseurs avait notamment affirmé que son client était la victime d’un complot orchestré par l’ancien président ukrainien Leonid Koutchma (au pouvoir de 1994 à début 2005), qui voyait selon lui son Premier ministre comme un rival.

En 2000, M. Lazarenko avait été condamné par contumace à 18 mois de prison avec sursis pour avoir blanchi 6,6 millions de dollars. Les autorités de son pays l’ont aussi accusé d’avoir donné l’ordre de commettre deux meurtres, en tant que Premier ministre et gouverneur de la région de Dniepropetrovsk, entre 1992 et 1995.

Lors du procès, le parquet a affirmé que lors de son mandat en Ukraine, M. Lazarenko avait utilisé sa position pour s’accaparer plus 40 millions de dollars.

Il était accusé d’avoir dissimulé cet enrichissement illicite et d’avoir transféré 20 millions de dollars aux Etats-Unis via des comptes bancaires numérotés en Suisse et à Antigua, une petite île des Antilles.

"Comme nous l’avons expliqué devant le tribunal, Pavel Lazarenko a abusé de sa position pour voler des dizaines de millions de dollars aux dépens du peuple ukrainien et ensuite essayé d’utiliser les Etats-Unis, et leur système bancaire, pour essayer d’échapper (à la punition) des crimes qu’il avait commis en Ukraine, en Suisse et ailleurs", a déclaré le procureur fédéral Kevin Ryan dans le communiqué.

© AFP

Publié avec l’aimable autorisation de l’Agence France Presse.

Visitez le site de l’Agence France Presse.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1376 / 589013

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption politique  Suivre la vie du site LE PERSONNEL POLITIQUE   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License