Paradis fiscaux et judiciaires

Berne et Londres se disputent les candidats à l’exil fiscal

jeudi 10 mai 2012

Berne et Londres se disputent les candidats à l’exil fiscal

Par Cécile Crouzel

Publié le 09/05/2012 à 20:17

Les avocats fiscalistes ont été davantage consultés à mesure que s’est dessinée la victoire de la gauche.

Vu du Royaume-Uni, de Belgique ou de Suisse, l’exilé fiscal français est une aubaine. Ou plutôt un client à conquérir. Sur ce juteux marché, l’élection de François Hollande aiguise les appétits.

[...] Deux destinations tiennent la corde : le Royaume-Uni et la Suisse. Les deux pays ont pour eux l’absence d’ISF et des régimes fiscaux avantageux pour les étrangers : forfait négocié avec le fisc et soldant l’ensemble des impôts, pour Berne, et exonération des revenus non rapatriés en Grande-Bretagne, pour Londres. « Les deux pays sont hors de la zone euro, ce qui rassure tous ceux qui doutent de l’avenir de la monnaie unique »,ajoute Marc Vaslin, avocat associé chez Scotto & Associés.

[...] une partie de la population helvète, soutenue par la gauche, est opposée au forfait. Motif : les citoyens locaux payent, eux, de lourds impôts et subissent la flambée de l’immobilier provoquée par les exilés fiscaux. Le canton de Zurich a abandonné le régime du forfait fiscal et une pétition en ce sens circule à Genève. « Cette pétition n’aboutira certainement pas. Mais la tendance est à la hausse des forfaits pour éviter qu’ils ne deviennent trop impopulaires et ne soient supprimés », explique Marc Vaslin. Lire la suite sur le site du journal Le Figaro.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2180 / 449855

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site L’Europe   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License