Paradis fiscaux et judiciaires

Accueil > La Corruption > Corruption économique > LES BANQUES > L’Institut des Oeuvres Pontificales (la banque du Vatican) > Au Vatican, les corbeaux donnent de la voix

Au Vatican, les corbeaux donnent de la voix

dimanche 20 mai 2012

Au Vatican, les corbeaux donnent de la voix

Par Hélène Rouquette-Valeins

Depuis plusieurs semaines, des fuites de textes confidentiels mettent en cause la curie. La fatigue de Benoît XVI ouvre en avance le bal des papabili

Extraits de l’article mis en ligne sur le site internet du journal Sud Ouest :

Soupçons d’évasion fiscale

Mgr Vigano s’en prenait aux banquiers italiens, parmi lesquels le directeur de l’Institut pour les œuvres de religion (IOR), la banque du Vatican. La nouvelle réglementation financière du Vatican serait pipée : l’IOR aurait transféré des millions d’euros dans des banques étrangères dans une volonté d’évasion fiscale. « Or, précise l’historien Bernard Lecomte (lire ci-contre), le Vatican ne peut pas se permettre d’être considéré comme l’un des derniers paradis fiscaux, même si les dons qu’il reçoit ou qu’il attribue doivent la plupart du temps s’effectuer dans la discrétion. » L’historien, pour qui les hommes d’Église sont irresponsables devant l’argent, explique aussi qu’il y a toujours eu « des mafias louches qui tournent autour du Vatican ». Lire la suite.