Paradis fiscaux et judiciaires

Empire Wildenstein : l’art de la fugue fiscale

mardi 22 mai 2012

Empire Wildenstein : l’art de la fugue fiscale

Société 20 mai 2012 à 19:06

Par RENAUD LECADRE

Redressement fiscal record : 600 millions d’euros. Avec les pénalités de retard ou de mauvaise foi, l’ardoise pourrait dépasser le milliard. La sanction, tombée fin avril à de quoi faire vaciller l’empire Wildenstein, dynastie de marchands de tableaux cultivant la discrétion, et surtout son dernier chef de file, Guy. Un ami personnel de Nicolas Sarkozy, généreux mécène de l’UMP.

Impossible de savoir le nombre de toiles de maîtres détenues par cette famille. Des centaines, des milliers, valant plusieurs milliards d’euros - entre trois et dix, selon les estimations. Lire la suite sur le site du journal Libération.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3656 / 628062

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La fiscalité des états de droit  Suivre la vie du site Les trusts  Suivre la vie du site Affaire Wildenstein ‎   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License