Paradis fiscaux et judiciaires

En attaquant Hollande, Cameron se moque de la démocratie

mercredi 20 juin 2012

En attaquant Hollande, Cameron se moque de la démocratie

Les propos du Premier ministre britannique promettant d’accueillir à bras ouverts les exilés fiscaux français donnent de lui une bien piètre image, estime The Guardian. Ils révèlent un homme qui veut faire de son pays un paradis fiscal, et qui méprise le vote du peuple français.

20.06.2012 | Richard Murphy | The Guardian

David Cameron déroule le tapis rouge à ceux qui cherchent à éviter de payer des impôts. Voilà ce qu’il a déclaré mardi matin [19 juin] au sommet du G20 : "Si les Français mettent en place leur tranche supérieure d’imposition à 75 %, nous déroulerons le tapis rouge et nous accueillerons davantage d’entreprises françaises, elles paieront des impôts en Grande-Bretagne et cela financera notre service de santé, nos écoles et tout le reste."

Eh, mais attendez un peu : George Osborne, son chancelier de l’Echiquier, avait déclaré en mars : "Je considère l’évasion fiscale, et en particulier le fait de chercher à tout prix à échapper à l’impôt, comme moralement répugnant." Il s’était en outre dit "choqué" par l’importance de l’évasion fiscale au Royaume-Uni. Voilà pourtant que son patron ouvre la porte à tous les Français qui souhaitent s’installer au Royaume-Uni pour échapper à l’impôt. Lire la suite sur le site du magazine Courrier International.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1065 / 449277

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site La Grande Bretagne   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License