Paradis fiscaux et judiciaires

L’ex-patron de PIP retourne en prison

vendredi 6 juillet 2012

L’ex-patron de PIP retourne en prison

Jean-Claude Mas, le fondateur de la société varoise PIP, est sorti de garde à vue hier à Marseille, pour être de nouveau mis en examen et écroué.

Cette fois, c’est le volet financier de ce dossier tentaculaire qui vaut à Jean-Claude Mas, 73 ans, de retourner en prison pour quatre mois supplémentaires. Il devra répondre « d’abus de biens sociaux », de « blanchiment » et « blanchiment de fraude fiscale ». Il a été incarcéré hier soir dans la prison de La Farlède, d’où il avait été extrait mardi.

Paradis fiscaux

L’ancien président du directoire de PIP, et représentant légal de la société au moment de sa liquidation judiciaire, a lui aussi passé deux jours en garde à vue. Claude Couty, 60 ans, est mis en examen pour « blanchiment, abus de biens sociaux et banqueroute ». Ce dernier a été laissé en liberté, sous contrôle judiciaire. La société PIP était détenue par une cascade de sociétés, la plupart domiciliées dans des paradis fiscaux. Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2932 / 523119

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les catastrophes écologiques & sanitaires  Suivre la vie du site Le scandale des implants PIP   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License