Paradis fiscaux et judiciaires

Suisse : Johnny va-t-il perdre son forfait fiscal ?

lundi 3 septembre 2012

Suisse : Johnny va-t-il perdre son forfait fiscal ?

Le Point.fr - Publié le 02/09/2012 à 14:16

Le 23 septembre, les habitants du canton de Berne remettent en cause le forfait fiscal. Johnny Hallyday retient son souffle.

Extraits de l’article mis en ligne sur le site du magazine Le Point :

les Suisses supportent de plus en plus mal ces cadeaux accordés aux étrangers fortunés. Ceux-ci ne sont pas imposés sur leurs revenus et leurs fortunes, mais sur leurs dépenses calculées sur sept fois le loyer annuel (ou la valeur locative de leur habitation). À condition toutefois d’habiter plus de six mois par an en Suisse, et d’y localiser ses centres d’intérêt.

Ces forfaitaires ne rapportent finalement que très peu d’argent dans les caisses. 535 millions d’euros en 2010, dont 163 millions pour la Confédération, 240 pour les cantons, le reste allant aux communes, calcule l’avocat Philippe Kenel, auteur de "Délocalisation et investissements des personnes fortunées étrangères en Suisse" (*)

170 réfugiés fiscaux à Gstaad

Sur les 233 forfaits fiscaux accordés par le canton de Berne, 170 concernent Gstaad, une petite bourgade de 3 000 âmes à 1 000 mètres d’altitude, où la population s’exprime en allemand. Le chanteur français n’est pas étranger à l’hostilité que les Suisses manifestent vis-à-vis des forfaitaires. Alors que les riches étrangers se montrent particulièrement discrets (il a fallu 8 000 licenciements chez Peugeot pour que l’on découvre qu’Eric Peugeot habitait à Arzier Le Muids, dans le canton de Vaud), Johnny Hallyday, depuis son arrivée à Gstaad en 2006, ne cesse de multiplier les interviews contradictoires, se déclarant tour à tour domicilié à Los Angeles, dans l’île de Saint-Barthélemy ou en région parisienne. Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2382 / 511770

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La fiscalité des états de droit  Suivre la vie du site Le dumping fiscal   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License