Paradis fiscaux et judiciaires

Affaire Karachi : un témoignage implique Sarkozy

jeudi 6 septembre 2012

Affaire Karachi : un témoignage implique Sarkozy

Créé le 06-09-2012 à 12h56 - Mis à jour à 13h05

Une fonctionnaire du ministère du Budget confirme que l’ex-chef de l’Etat a donné son accord écrit aux contrats signés avec le Pakistan et l’Arabie saoudite.

[...] Un lien est soupçonné entre l’imbroglio sur les paiements de commissions au Pakistan et un attentat à Karachi qui a tué onze Français travaillant sur les sous-marins, en 2002. Nicolas Sarkozy était porte-parole de la campagne Balladur.

Patricia Laplaud, haut fonctionnaire à l’époque au budget, a déclaré à la police le 3 juillet que le "balourd", en jargon une surcharge de commissions alors légales versées en marge des gros contrats, avait suscité de sa part une sollicitation du ministre.

Création d’une société au Luxembourg

Les investigations ont montré que l’argent ainsi versé a bénéficié à un intermédiaire, Ziad Takieddine, mis en examen aujourd’hui plusieurs fois. Des retraits en espèces ensuite en Suisse semblent correspondre. Le lien avec les très importantes sommes en espèces versées aux comptes de la campagne Balladur ne semble pas cependant établi.

Le nom de Nicolas Sarkozy figurait déjà au dossier car il aurait, selon un rapport de la police luxembourgeoise, approuvé la création de structures off-shore au Grand-Duché, supposées avoir servi à des malversations, ce qu’il nie. Lire la suite sur le site du Nouvel Observateur.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2044 / 449484

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Les scandales politico-financiers  Suivre la vie du site L’ATTENTAT DE KARACHI   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License