Paradis fiscaux et judiciaires

Quand les Britanniques s’inquiètent de l’évasion fiscale à Monaco

vendredi 21 septembre 2012

Quand les Britanniques s’inquiètent de l’évasion fiscale à Monaco

Par Nicolas Madelaine | 21/09 | 07:00

The Times » poursuit ses recherches sur l’évasion fiscale au Royaume-Uni, un sujet brûlant, alors que le pays est soumis à une cure d’austérité sans précédent. Après sa retentissante enquête de juin mettant au jour les montages de personnalités des affaires et du spectacle pour « optimiser » leur fiscalité, le titre, possédé par Rupert Murdoch, a ainsi calculé que le manque à gagner dû aux Britanniques exilés fiscaux à Monaco, mais actifs économiquement au Royaume-Uni, représentait pas moins de 1 milliard de livres (1,24 milliard d’euros).

Plus de 2.000 Britanniques basés à Monaco « recueillent les fruits d’actifs et de connexions en Grande-Bretagne, mais échappent aux impôts qui s’appliquent aux autres citoyens », écrit le quotidien britannique. Cette « élite fortunée » contrôle ainsi plus de 1.000 entreprises britanniques. Leur vie sociale, leur conjoint et leur logement pour une grande partie de l’année sont pourtant basés au Royaume-Uni. Certains d’entre eux sont notamment des donateurs importants aux partis politiques. D’autres ont même reçu des titres honorifiques de la couronne. Pour échapper au fisc, ils ont cependant dû démontrer aux autorités qu’ils avaient « clairement rompu » les liens avec la Grande-Bretagne. Lire la suite sur le site du journal Les Echos.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1139 / 523453

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site La Grande Bretagne   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License