Paradis fiscaux et judiciaires

Accueil > La Corruption > Corruption économique > LES BANQUES > HSBC > HSBC : le parquet espagnol veut protéger le témoin-clé

HSBC : le parquet espagnol veut protéger le témoin-clé

vendredi 19 octobre 2012

HSBC : le parquet espagnol veut protéger le témoin-clé

19 octobre 2012 | Par Karl Laske et Valentine OBERTI

Alors que les autorités suisses le réclament pour « violation du secret bancaire et du secret commercial » et « soustraction de données », la justice espagnole pourrait considérer qu’Hervé Falciani est avant tout un témoin clé. Le quotidien El Pais a révélé, hier, que le parquet envisageait de s’opposer à l’extradition de l’informaticien sur la base de sa pleine collaboration avec les services anti-fraude de plusieurs pays.

En janvier 2009, la justice française avait trouvé lors d’une perquisition de son domicile effectuée à la demande des autorités suisses, la liste de 127.000 comptes bancaires, dont ceux de 8.231 exilés fiscaux français. Cette liste fut communiquée partiellement par la suite à différentes autorités judiciaires et fiscales étrangères, y compris espagnoles. 659 fraudeurs fiscaux espagnols ont ainsi vus leurs comptes secrets dévoilés.

L’un d’entre eux, le banquier Emilio Botin, président du Banco Santander, a été contraint de débourser 200 millions d’euros au fisc espagnol. Lire la suite sur le site internet de Médiapart.