Paradis fiscaux et judiciaires

Cyclisme et dopage : le système Ferrari mis à jour

samedi 20 octobre 2012

Cyclisme et dopage : le système Ferrari mis à jour

le 20 Octobre 2012

La Gazzetta Dello Sport vient de révéler les rouages du système mis en place par le docteur italien Michele Ferrari. Un vaste système de comptes bancaires en Suisse, de faux contrats et d’évasion fiscale pour financer le dopage... Par Jean-Emmanuel Ducoin, rédacteur en chef de l’Humanité.

L’Espagne avait l’affaire Puerto, une vaste organisation de dopage autour du tristement célèbre docteur Fuentes. L’Italie découvre (sans vraiment le découvrir d’ailleurs) le système Ferrari. Déjà abondamment cité dans le rapport de l’USADA sur Lance Armstrong, le médecin italien de 59 ans a pendant des années régné sur un réseau à grande échelle de dopage : voilà ce que vient de révéler la Gazzetta dello Sport, jeudi 18 octobre, en s’appuyant sur l’enquête judiciaire de Padoue mené depuis 2 ans. Les juges ont carrément démasqué une entreprise qui pesait "un chiffre d’affaires de 30 millions d’euros", impliquant, tenez-vous bien, vingt équipes professionnelles entre 2008 et 2011... Michele Ferrari est ainsi poursuivi pour "association pour contrebande", "vente et administration de produits dopants", "blanchiment d’argent" et "évasion fiscale". N’en jetez plus ! Lire la suite sur le site du journal l’Humanité.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1920 / 632030

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Les sports de compétition  Suivre la vie du site Cyclisme   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License