Paradis fiscaux et judiciaires

La moitié des grandes banques prévoit une année 2013 « difficile »

samedi 20 octobre 2012

SUISSE/FRANCE

La moitié des grandes banques prévoit une année 2013 « difficile »

par Sébastien COLSON le 20/10/2012 à 06:09

Mercredi, la conférence de presse de “Genève place financière” a établi des perspectives plutôt moroses pour 2013. La moitié des grandes banques actives sur les bords du Léman (au moins 200 collaborateurs) prévoit en effet « un exercice difficile » l’an prochain, alors que quelques licenciements ont déjà eu lieu dans les banques privées, comme récemment chez Julius Baer.

La raison ? L’offensive continue des pays de l’Union européenne et des États-Unis contre le cœur de métier des banques genevoises : ce que les Suisses appellent la gestion de fortune et les Européens de l’évasion fiscale. L’enjeu est clair : en cette période de crise, il s’agit de récupérer une partie de l’argent des ressortissants qui échappent à l’impôt. Les affaires -UBS, CD de clients grecs…- font planer des doutes sur le maintien du secret bancaire. Lire la suite sur le site internet du Dauphiné.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1814 / 509999

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site La Suisse   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License