Paradis fiscaux et judiciaires

Lutte contre la criminalité financière : le désaveu

mardi 23 octobre 2012

Lutte contre la criminalité financière : le désaveu

Communiqués de presse, publié le 23 octobre 2012, mis à jour le 23 octobre 2012

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) vient de rendre son rapport sur l’état de la lutte contre la corruption internationale – et, comme on pouvait s’y attendre, il est très critique à l’égard de la France.

Ainsi, le groupe de travail de l’OCDE se dit "préoccupé par le très faible nombre de condamnations pour corruption d’agents publics étrangers prononcées en France" - seulement cinq en douze ans ! - et par la "faiblesse des moyens affectés aux enquêtes". Il estime que la France, "en dépit de décisions judiciaires à l’étranger concernant certaines entreprises françaises, ne semble pas exercer avec toute la vigueur attendue son action répressive dans de tels dossiers".

Pour les professionnels, ces conclusions ne constituent pas, il s’en faut de beaucoup, une surprise : toute personne qui, de près ou de loin, a suivi l’évolution de la politique menée depuis une dizaine d’années contre ce type de criminalité connaît la destruction méthodique des moyens et des outils qui a été opérée.

Le Syndicat de la magistrature a signé, en juin dernier, l’appel "Agir contre la corruption" lancé dans Le Monde par une centaine de magistrats de tous horizons, spécialisés dans la lutte contre les infractions économiques et financières, afin de dénoncer la régression scandaleuse qu’ils constataient en la matière. Lire la suite sur le site du Syndicat de la Magistrature.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1077 / 525511

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Alliés de la lutte contre les PFJ  Suivre la vie du site Plateforme Paradis Fiscaux et Judiciaires  Suivre la vie du site SYNDICAT DE LA MAGISTRATURE   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License