Paradis fiscaux et judiciaires

Un rédacteur en chef recherché par la police en Grèce

dimanche 28 octobre 2012

Un rédacteur en chef recherché par la police en Grèce

Créé le 28-10-2012 à 09h15 - Mis à jour à 09h15

ATHENES (Reuters) - La police grecque veut arrêter le rédacteur en chef d’un hebdomadaire qui a publié samedi une liste de noms de plus de 2.000 Grecs fortunés ayant placé de l’argent sur des comptes bancaires en Suisse, a déclaré la police le jour même.

Cette liste appelée ’Liste Lagarde’, du nom de l’ancienne ministre française de l’Economie, défraye la chronique dans les médias grecs depuis plusieurs semaines. Remise à la Grèce en 2010 par les autorités françaises elle comporte les noms de personnes soupçonnées d’évasion fiscale et devant faire l’objet d’une enquête.

Le magazine "Hot Doc" a publié samedi une liste de 2.059 noms, dont certains de personnes connues, en expliquant que la liste lui avait été remise sous le couvert de l’anonymat.

Les autorités grecques n’ont pas confirmé s’il s’agissait de la ’Liste Lagarde’.

Le parquet a ordonné l’arrestation du rédacteur en chef de la publication, Costas Vaxevanis, l’accusant d’avoir enfreint la loi sur la publication de données privées.

"Aucune preuve ne montre que les personnes ou les entreprises figurant sur cette liste ont enfreint la loi. Il n’y a aucune preuve qu’elles aient violé la loi sur l’évasion fiscale ou le blanchiment d’argent", a déclaré un responsable de la police.

Lefteris Papadimas, Hélène Duvigneau pour le service français


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1117 / 631574

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site L’évasion fiscale contre les biens publics mondiaux  Suivre la vie du site L’évasion fiscale   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License