Paradis fiscaux et judiciaires

Le secret bancaire dans la Constitution suisse ?

dimanche 4 novembre 2012

Le secret bancaire dans la Constitution suisse ?

Le Point.fr - Publié le 04/11/2012 à 12:42 - Modifié le 04/11/2012 à 14:01

Pour sauver le secret bancaire, l’extrême droite helvète propose d’organiser un référendum pour l’inscrire dans la Constitution.

De notre correspondant à Genève, Ian Hamel

Eveline Widmer-Schlumpf, actuelle présidente de la Confédération helvétique et par ailleurs ministre des Finances, est devenue la bête noire à la fois des banquiers et de l’extrême droite. Défendant la "stratégie de l’argent propre", elle estime qu’un petit pays comme la Suisse ne pourra plus résister longtemps aux pressions de Bruxelles et de Washington.

Pour cette ancienne avocate de 56 ans, il faut supprimer le secret bancaire, non seulement pour les étrangers qui viennent planquer de l’argent sale ou non déclaré dans des coffres aux bords des lacs Léman, de Lugano et de Zurich, mais aussi pour les Suisses eux-mêmes. Une récente enquête vient en effet de montrer que les Helvètes étaient parmi les plus gros fraudeurs de la planète. Lire la suite sur le site du magazine Le Point.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1262 / 469675

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site La Suisse   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License