Paradis fiscaux et judiciaires

La longue traque des avoirs de Kadhafi

mardi 6 novembre 2012

La longue traque des avoirs de Kadhafi

Par Thierry Portes Mis à jour le 06/11/2012 à 10:06 | publié le 06/11/2012 à 09:52

Ce sont plus de 87 milliards d’euros amassés par la famille Kadhafi que les autorités libyennes cherchent à récupérer.

Un an après la mort de Mouammar Kadhafi, les nouvelles autorités de Tripoli poursuivent la traque de son magot, disséminé à travers le monde. Le journal anglais The Telegraph l’évalue à plus de 87 milliards.

Ces sommes représentent une infime partie des quelque 150 milliards d’avoirs libyens gelés par l’Onu durant la révolution de 2011. Totalement imbriqué dans l’État libyen, le clan Kadhafi aurait, selon les estimations du Telegraph, amassé quelque 87 milliards. Cette fortune doit beaucoup à « L’autorité Libyenne d’Investissements » (LIA), le plus important fonds souverain au monde, créé en 2006 par le régime de Kadhafi, pour tirer partie de la rente pétrolière libyenne.

Ce sont les placements de cette Libyan Investment Authority (LIA) qu’aujourd’hui traquent, avec plus ou moins de succès et d’entrain, ministres de l’Intérieur, financiers et juristes du monde entier. Mouammar Kadhafi, tout sanguinaire bédouin paranoïaque qu’il fut, savait s’entourer. L’argent, issu de cette LIA, a été placé, dans des banques et des entreprises, dans la pierre et dans des paradis fiscaux. Des hommes de paille et des montages juridiques ont obscurci le système. Lire la suite sur le site du journal Le Figaro.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1178 / 572200

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption politique  Suivre la vie du site LE PERSONNEL POLITIQUE  Suivre la vie du site Clan Kadhafi   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License