Paradis fiscaux et judiciaires

Un conseiller du président sénégalais mis en examen et écroué à Paris

samedi 19 mai 2007

Un conseiller du président sénégalais mis en examen et écroué à Paris

22 Juin 2002 10:50 heure de Dakar

PARIS, 22 juin (AFP)- Un conseiller du président sénégalais Abdoulaye Wade a été mis en examen et écroué, vendredi à Paris, dans une enquête sur des commissions versées en marge de contrats conclus par le groupe français parapétrolier Technip dans les années 90, a-t-on appris samedi de source proche du dossier.

Ely Calil, 57 ans, a été mis en examen pour "complicité et recel d’abus de biens sociaux", par le juge d’instruction parisien Renaud Van Ruymbeke, dans ce dossier ouvert en marge de l’affaire Elf, a-t-on précisé de même source.

Le juge des libertés et de la détention (JLD) a ensuite ordonné son placement en détention provisoire, contre l’avis du parquet, a-t-on ajouté.

M. Calil, qui réside à Londres et bénéficie des nationalités britannique et sénégalaise, avait été interpellé dans un hôtel parisien et placé en garde à vue jeudi matin. La justice s’interroge sur une commission de près de 10 millions d’euros dont il a été bénéficiaire.

Sollicité par l’AFP, son avocat, Me Francis Szpiner, a indiqué qu’il allait déposer une demande de remise en liberté de son client selon la procédure d’urgence dite du référé-liberté.

"Mon client ne bénéficie pas de l’immunité diplomatique mais il ne pouvait faire l’objet de mesures coercitives en raison du droit coutumier et des usages diplomatiques", a-t-il expliqué.

"L’ambassadeur du Sénégal en France a indiqué au quai d’Orsay que M. Calil était à Paris pour préparer le voyage du président Wade au sommet de l’Organisation de l’unité africaine (OUA) à Addis Abeba", a-t-il ajouté.
Le président sénégalais était en visite cette semaine à Paris où il a notamment visité le musée Grévin. Interrogé par l’AFP, le quai d’Orsay a souligné que M. Wade était en visite privée.

L’homme d’affaires André Guelfi et l’ex-directeur des affaires générales d’Elf, Alfred Sirven, font partie des personnes déjà mises en examen dans le dossier Technip.

© AFP

Publié avec l’aimable autorisation de l’Agence France Presse.

Visitez le site de l’Agence France Presse.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1256 / 542785

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES CAISSES NOIRES DES ENTREPRISES  Suivre la vie du site L’affaire Technip-Halliburton au Nigéria   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License