Paradis fiscaux et judiciaires

Obama parle à Cook des impôts d’Apple

mardi 20 novembre 2012

Obama parle à Cook des impôts d’Apple

Si Apple semble pratiquer un niveau d’optimisation fiscale record, pour le dire en des termes courtois, les États ne semblent plus près à passer l’éponge sur des pratiques qui ressemblent fort à de l’évasion fiscale légalisée. Les taux ridicules d’imposition des grandes sociétés, car ce n’est pas le propre d’Apple, gênent aux entournures alors que nombre de gouvernements demandent toujours plus à leurs concitoyens, jusqu’à mettre en péril la consommation intérieure.
Mais cette fois, les politiques veulent reprendre la main et profiter de la situation de crise pour faire passer des décisions de réformes fiscales qui peuvent être justifiées beaucoup plus facilement en ces temps de serrage de vis.

Fort de sa réélection au poste suprême, Barack Obama a ainsi téléphoné directement à Tim Cook, patron d’Apple, concernant un régime de fiscalité qui permettrait de ne pas faire peser le poids du remboursement de l’énorme dette américaine sur la seule classe moyenne. Une dizaine d’autres CEO de grosses entreprises américaines auraient été contactés, laissant entendre que le coup part sans doute d’assez loin.
Les termes exacts des propos échangés n’ont cependant pas été rapportés par la Maison Blanche. Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1213 / 591402

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site L’évasion fiscale contre les biens publics mondiaux  Suivre la vie du site L’évasion fiscale  Suivre la vie du site Les GAFA   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License