Paradis fiscaux et judiciaires

Le secret oligarque de Lucerne

jeudi 6 décembre 2012

Fondation jeudi 6 décembre 2012

Le secret oligarque de Lucerne

Anne Fournier

[...] Suleyman Kerimov, propriétaire du club qui affronte ce soir les Young Boys, dispose d’une fondation en Suisse centrale. Sa philanthropie ne passe pas inaperçue.

L’un des acteurs majeurs, le milliardaire russe Suleyman Kerimov, propriétaire depuis 2011 du club du Daguestan et qui s’est offert les talents de Samuel Eto’o pour un salaire annuel de 20,5 millions d’euros, fait parler de lui en Suisse centrale. Pour des pratiques de philanthropie.

Depuis 2007, une fondation lucernoise porte son nom. Elle distribue des soutiens à des sportifs, des événements culturels – notamment le Zurich Film Festival (ZFF) et Fumetto, festival lucernois de bande dessinée – ou sponsorise des voyages à la Mecque ainsi que des constructions de mosquées. Récemment, la promesse de soutien à la patinoire de Lucerne – 375 000 francs – s’est faite dans des conditions jugées « particulières » : le centre aurait dû réserver des journées à un club de patinage de la région dans lequel s’entraînaient les enfants d’un autre Russe, ami de Kerimov. Depuis, les jeunes auraient changé de club.

Loyal envers le Kremlin

« Ces pratiques restent des exceptions à Lucerne, et on ferme assez vite les yeux, car l’argent fait défaut », relève un politicien de la ville. La fiscalité très basse du canton – soulignée ces derniers temps par la pression européenne sur les régimes préférentiels des entreprises – n’aurait pas, du moins officiellement, stimulé les arrivées de nouveaux Russes. Les oligarques sont d’ordinaire plus remarqués à Zoug ou sur les rives du lac de Zurich, observe Béatrice Lombard-Martin, directrice du Swiss Russian Forum et très proche de la communauté russe en Suisse alémanique. Mais certains choix politiques – notamment le « non » zurichois à l’impôt forfaitaire – ne sont pas passés inaperçus. « Et le paysage de la Suisse centrale séduit beaucoup. »

Dans un monde des affaires russe déjà opaque, Suleyman Kerimov, 46 ans, surpasse tout le monde par son goût du secret. Il fait partie du premier cercle des oligarques réputés loyaux envers le Kremlin, avec Roman Abramovitch et Oleg Deripaska. Cet homme, dont le magazine Forbes estime la fortune à 6,5 milliards de dollars, n’apparaît jamais sous les projecteurs, même s’il appartient à la vie politique du Daguestan, territoire du Sud russe réputé pour ses violences terroristes et sa corruption. Lire la suite sur le site du journal Le Temps


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1223 / 628062

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES OLIGARQUES   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License