Paradis fiscaux et judiciaires

Evadés fiscaux : la France durcit encore le ton

vendredi 14 décembre 2012

Impôts vendredi 14 décembre 2012

Evadés fiscaux : la France durcit encore le ton

Alexis Favre

Le projet de loi de finances élargit les possibilités d’enquêtes pénales contre les fraudeurs. Les fiscalistes s’inquiètent pour les « délocalisés »

La chasse aux exilés, évadés et autres fraudeurs fiscaux présumés s’intensifie dans l’Hexagone.

[...] Un article de ce projet de loi, l’article 8, préoccupe au plus haut point les fiscalistes internationaux : l’« adaptation des procédures de lutte contre les fraudes les plus graves », en particulier en cas de domiciliation fictive ou artificielle à l’étranger.

Si la loi est adoptée, les officiers fiscaux judiciaires français – intégrés à la brigade nationale de répression de la délinquance fiscale, créée en 2010 et placée sous l’égide du Ministère de l’intérieur – auront davantage de possibilités d’ouvrir des procédures pénales contre les fraudeurs présumés. Des présomptions de « domiciliation fiscale artificielle à l’étranger » ou de « toute autre manœuvre destinée à égarer l’administration » pourront suffire à autoriser les limiers du fisc français à mener des perquisitions fiscales, avec toutes les prérogatives de police judiciaire (écoutes, gardes à vue, auditions) que cela suppose.

Le changement est notable par rapport à la situation actuelle. Aujourd’hui, pour déclencher une telle procédure, le fisc doit avoir des soupçons de fraudes beaucoup plus complexes, faisant intervenir des comptes en banque ou des sociétés-écrans dans des pays dits non coopératifs – ce qui n’est pas le cas de la Suisse –, ou encore des falsifications de documents ou d’identité. Lire la suite sur le site du journal Le Temps.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2587 / 592911

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Alliés de la lutte contre les PFJ  Suivre la vie du site La Brigade nationale de répression de la délinquance (...)   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License