Paradis fiscaux et judiciaires

le traité de libre-échange Canada-Panama favorisera le narcotrafic

samedi 15 décembre 2012

Comparution au Sénat : le traité de libre-échange Canada-Panama favorisera le narcotrafic

Voici le texte intégral de la comparution d’Alain Deneault, du Réseau pour la justice fiscale, auprès du Comité sénatorial permanent des affaires étrangères et du commerce international, le 6 décembre 2012, à propos du projet de loi C-24 visant à entériner le traité de libre-échange entre le canada et le Panama.

[...] Les liens de complaisance qu’on observe ces dernières décennies entre le Canada et les paradis fiscaux ne pouvaient pas mieux se confirmer que par l’accord de libre-échange que le Canada a négocié et entériné avec le Panama.

Le Panama passe aux yeux des criminologues les plus sérieux d’Occident pour un pays phare du blanchiment de fonds issus du narcotrafic dans le monde.

Sa zone franche, son port franc et son secteur bancaire offshore en font une des plaques tournantes notoires tant des capitaux qui circulent par la première que des stupéfiants eux-mêmes, qui transitent par le second.

Patrice Meyzonnier, commissaire principal de police à la Direction centrale de la Police judiciaire de France, écrit du Panama, sur le ton de l’évidence, qu’il s’agit d’un « État narcotrafiquant et blanchisseur d’une grande partie de l’argent sale de la planète ». Il signale que « par l’intermédiaire des cabinets véreux d’avocats, des sociétés anonymes ont une durée de vie de quelques heures. Il ne faut également que quelques heures pour obtenir une nationalité ». Lire la suite sur le site du Réseau pour la justice fiscale / Québec.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2798 / 468350

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Alliés de la lutte contre les PFJ  Suivre la vie du site Alain Deneault   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License