Paradis fiscaux et judiciaires

Le milliardaire Mamadi Diané accusé de recels de biens volés

dimanche 23 décembre 2012

Le milliardaire Mamadi Diané accusé de recels de biens volés

Posted on December 10, 2012

Engagée par les autorités sénégalaises, une enquête sur les biens supposés mal acquis de Karim Wade, des dignitaires du défunt régime libéral de Wade, ainsi que leurs « amis » est en cours. Aux dires du quotidien sénégalais « L’observateur », elle a ouvert beaucoup de portes. Au rythme des audiences houleuses menées par les enquêteurs.

D’elles, est tombée une pluie d’informations. Qui a inondé le Sénégal de chiffres faramineux, dont l’unité de mesure vacille autour du milliard de dollars. C’est le dossier sulfureux le plus médiatisé et le plus suivi dans le pays, à en croire le quotidien. Un dossier qui continue de charrier un long fleuve de révélations, les plus spectaculaires les unes que les autres. Il cacherait encore une sombre forêt de secrets et des visages jusque-là inconnus du public sénégalais, au milieu desquels figure en bonne place notre compatriote, le magnat guinéen Mamadi Diané.

L’homme qui, pour la première fois, a évoqué le nom du milliardaire guinéen Mamadi Diané, s’appelle Thierno Ousmane Sy, ancien conseiller de Wade aux Techniques de l’information et de la communication.

Thierno Ousmane Sy est suspecté d’avoir brassé des milliards de francs CFA d’Afrique de l’Ouest. Une fortune qui, explique-t-on, aurait été amassée suite à des surfacturations, des marchés fictifs, des commissions, du blanchiment, etc.

Acculé par les enquêteurs, lors de son premier passage à la section de recherche de la Gendarmerie, il a nommément cité Mamadi Diané, notre compatriote. Cette audition consistait à faire la lumière sur l’origine de ses biens et sur une affaire portant sur 20 milliards F CFA qui met en cause l’opérateur de téléphonie soudanais Sudatel.

[...] Le gouvernement américain s’en mêle. La traque aux biens supposés mal acquis de Karim Wade, Thierno Ousmane Sy and Co est lancée sous différentes formes. En sus des enquêtes menées par les sénégalais eux-mêmes, sur saisine du Procureur spécial de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei), l’Etat a mis les bouchées doubles et déployé d’autres stratégies. Dans l’ensemble, le clan Wade est suspecté d’avoir subtilisé près de 8 milliards de dollars US. En dehors du président de la République sortant, toutes les personnalités citées sont sous le coup d’interdiction de sortie du territoire sénégalais.
Des commissions rogatoires sont formées pour faire des investigations à l’étranger. On a aussi fait appel à l’expertise étrangère, à travers les organismes internationaux.

Lundi dernier, l’ambassadeur des Etats-Unis en poste à Dakar, Lewis Lukens, a confirmé devant la presse l’implication de son pays dans cette opération déclenchée par le pouvoir de Macky Sall. « Nous sommes prêts à accompagner le gouvernement du Sénégal dans la recherche des acquis qui sont aux Etats-Unis. Nous travaillons actuellement avec le gouvernement pour cela », affirme le diplomate. Ajoutant que « nous avons des investigateurs qui travaillent avec le gouvernement du Sénégal pour chercher des biens aux USA(…) ».

La Banque mondiale s’y intéresse. L’Etat sénégalais a engagé d’autres Etats souverains comme la France, les Etats-Unis, ainsi que des institutions planétaires comme la Banque mondiale, Interpol, etc. Lire la suite sur le site Aminata.com.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2199 / 568290

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption politique  Suivre la vie du site LES BIENS MAL ACQUIS  Suivre la vie du site Mamadi et Mori Diané   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License