Paradis fiscaux et judiciaires

Les exigences d’UBS envers ses clients suisses créent la stupeur

mercredi 23 janvier 2013

Place financière

Les exigences d’UBS envers ses clients suisses créent la stupeur

Par Frédéric Vormus et Philippe Rodrik. Mis à jour à 09h11

En demandant la conformité fiscale aux clients domiciliés en Suisse, la première banque helvétique émeut la classe politique.

« Selon nos conditions générales, le client est responsable de respecter les dispositions légales et réglementaires qui lui sont applicables. Cela inclut aussi, entre autres, l’obligation de la déclaration fiscale », explique Samuel Brandner, d’UBS. Depuis le 1er janvier, la plus grande banque du pays exige de ses clients résidant en Suisse une conformité avec le fisc helvétique. Une mesure qui touche aussi bien les nouveaux que les anciens.

Jusqu’alors le zèle, tout relatif, déployé par les établissements bancaires pour chasser les fraudeurs fiscaux semblait se limiter, sous la pression internationale, à la clientèle étrangère. Désormais, la menace se précise aussi pour les résidents nationaux puisque les banques cantonales argovienne et bâloise, selon Der Sonntag , deviendraient plus strictes.

Pourtant, d’autres établissements bancaires ne semblent prendre aucune mesure pour le moment. Lire la suite sur le site de La Tribune de Genève.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1723 / 523735

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES BANQUES  Suivre la vie du site UBS   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License