Paradis fiscaux et judiciaires

Football - Corruption : l’Asie, plaque tournante des matches truqués ?

mercredi 6 février 2013

Football - Corruption : l’Asie, plaque tournante des matches truqués ?

Le Point.fr - Publié le 05/02/2013 à 19:09 - Modifié le 05/02/2013 à 22:43

Selon Europol, un vaste cartel criminel basé à Singapour tirerait les ficelles du trafic des rencontres. Une histoire de mafia plus que de sport.

Par Alexandre Ferret

"Dans cette affaire, il faut bien comprendre que le sport n’est qu’un support au blanchiment d’argent", explique Laurent Vidal, directeur de la chaire Sorbonne-ICSS Éthique et sécurité dans le sport. Car dans l’enquête dévoilée lundi par Europol, l’organisme européen de lutte contre la criminalité, il s’agit essentiellement de mafia plutôt que de sport en tant que tel. "Les paris sportifs sont manipulés par le crime organisé et ils sont devenus malgré eux la machine à blanchir de l’argent sale la plus simple, efficace, rentable et la plus redoutable jamais inventée !" renchérit Hervé Martin Delpierre, réalisateur du documentaire Sport, mafia et corruption. Et les cerveaux de ce vaste réseau ramifié se situeraient en Asie du Sud-Est, plus précisément à Singapour.

[...] À la tête de ce réseau, un Singapourien, Tan Seet Eng. Présenté comme le magnat du crime organisé dans la région, il s’appuie sur des plateformes illégales de paris hébergées à Taïwan, en Chine ou en Malaisie. [...] pour entériner l’alliance avec ses relais, ses hommes de terrain. Beaucoup sont originaires d’Europe de l’Est ou des Balkans - voire d’Italie et en lien direct avec la Camorra. Leurs rôles sont bien définis : réaliser l’"étude de marché" qui permettra de définir le montant des bakchichs, livrer l’argent, s’assurer des garanties bancaires, etc. Un mode de fonctionnement digne d’un film. De gangsters. Lire la suite sur le site du magazine Le Point.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2770 / 567435

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les mafias  Suivre la vie du site Les paris en ligne   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License