Paradis fiscaux et judiciaires

Nouvelle mise en examen pour Guy Wildenstein

mercredi 6 février 2013

EXCLUSIF. Nouvelle mise en examen pour Guy Wildenstein

Le Point.fr - Publié le 06/02/2013 à 11:58

Le célèbre marchand d’art proche de l’UMP a été rattrapé par la justice pour "fraude fiscale" et "blanchiment de fraude fiscale".

Par Jean-Michel Décugis, Mélanie Delattre et Christophe Labbé

C’est l’aboutissement d’une longue bataille entre le richissime marchand de tableaux et la justice française. Guy Wildenstein a été mis en examen le jeudi 24 janvier pour fraude fiscale et blanchiment de fraude fiscale. Cela fait suite à une plainte déposée en 2011 par le ministre du Budget François Baroin contre ce pilier de l’UMP aux États-Unis, très impliqué dans la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007.

[...] Détenteur de plusieurs trusts logés dans des paradis fiscaux, le clan Wildenstein est soupçonné d’avoir mis en place un arrangement pour récupérer du cash dans le dos du fisc français. Tout commence en 2008, à la mort d’Alec Wildenstein. Son épouse se retrouve, lors de la succession, avec une dette fiscale de cinq millions d’euros. Liouba est dans l’impossibilité de payer alors qu’elle dispose de plusieurs millions d’euros logés dans un trust aux îles Vierges britanniques. De l’argent mis de côté par son mari dont elle ne peut faire usage à sa guise, les fonds étant soumis au contrôle du protecteur du trust, Peter Altorfer, un avocat suisse proche de Guy Wildenstein.

Conflit

Plutôt que de lui donner libre accès à ce magot, son beau-frère lui propose un accord à l’amiable. Il lui octroie onze prêts contractés devant notaire pour environ un million d’euros. Avec une contrepartie secrète. Liouba s’engage à rembourser Guy avec l’argent du trust, dont son beau-frère a fait rouvrir le robinet. Un moyen pour le marchand d’art de récupérer de l’argent dans le dos du fisc français. Le paiement se fait par un circuit opaque : les sommes prélevées du trust sont virées sur un compte suisse puis repartent vers les États-Unis. Ce mécanisme, que Liouba Wildenstein a décrit avec précision aux juges Daieff et Tournaire, Guy Wildenstein en nie formellement l’existence. Lire la suite sur le site du magazine Le Point.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2929 / 591811

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La fiscalité des états de droit  Suivre la vie du site Les trusts  Suivre la vie du site Affaire Wildenstein ‎   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License