Paradis fiscaux et judiciaires

Accueil > Les catastrophes écologiques & sanitaires > Le scandale des lasagnes au cheval > Les lasagnes au cheval ont rapporté 300’000 euros

Les lasagnes au cheval ont rapporté 300’000 euros

jeudi 14 février 2013

Scandale alimentaire

Les lasagnes au cheval ont rapporté 300’000 euros

Mis à jour le 09.02.2013

L’architecture complexe qui a permis à de la viande de cheval roumaine d’atterrir dans des lasagnes surgelées britanniques au bœuf commence à transparaître.

La viande de cheval roumaine, dont la présence dans des lasagnes au bœuf révulsent les Britanniques, a été négociée via Chypre et les Pays-Bas pour le compte d’une société française, a annoncé samedi le ministre français à la Consommation, Benoît Hamon.

La société française « a acquis la viande surgelée auprès d’un trader chypriote, qui avait sous-traité la commande à un trader situé aux Pays-Bas, ce dernier s’étant fourni auprès d’un abattoir et d’un atelier de découpe situés en Roumanie », a précisé le ministre.La société française en question est le groupe Poujol, la holding de la société Spanghero.

Benoît Hamon a dénoncé cette architecture qui « relève avant tout d’une logique financière qui aurait rapporté plus de 300’000 euros ». Lire la suite sur le site de la Tribune de Genève.