Paradis fiscaux et judiciaires

« Un système encourageant l’évasion fiscale »

samedi 30 mars 2013

Actualité > Faits divers

« Un système encourageant l’évasion fiscale »

Nicolas Forissier, 43 ans, a dirigé l’audit interne d’UBS France entre 2001 et 2009.

ÉLISABETH FLEURY ET MATTHIEU PELLOLI | Publié le 30.03.2013, 16h18

Licencié pour avoir dénoncé l’évasion fiscale organisée au sein de sa banque, cet ancien cadre d’UBS s’exprime publiquement pour la première fois.

Quand avez-vous suspecté la banque de frauder le fisc ?
NICOLAS FORISSIER. Les premières alertes remontent à octobre 2003.Mon PDG et moi-même sommes convoqués par Tracfin. Cet organisme de renseignement et de contrôle s’étonne de n’avoir jamais reçu le moindre signalement émanant d’UBS France alors que, nous dit-on, de très nombreux comptes douteux y sont ouverts. Au terme de cet échange, on nous donne trois mois pour faire le ménage. C’est ce que nous avons fait. En trois mois, nous avons fermé près de 300 M€ d’actifs sous gestion et plusieurs responsables de l’époque ont été licenciés. Lire la suite sur le site du journal Le Parisien


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1158 / 510004

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES BANQUES  Suivre la vie du site UBS   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License