Paradis fiscaux et judiciaires

Des territoires britanniques s’engagent contre l’évasion fiscale

jeudi 2 mai 2013

Des territoires britanniques s’engagent contre l’évasion fiscale

02/05/2013| 06:05

Des paradis fiscaux comme les îles Bermudes ou les îles Caïmans coopéreront plus étroitement avec la Grande-Bretagne et quatre autres Etats européens, dont la France, pour combattre l’évasion fiscale, annonce ce jeudi le ministre britannique des Finances, George Osborne.

Plusieurs territoires britanniques d’outre-mer (les Bermudes, les Caïmans, les îles Vierges, Anguilla, Montserrat, les îles Turques-et-Caïques et l’île de Man) devront désormais fournir automatiquement des précisions sur les propriétaires de comptes bancaires.

Ces informations bénéficieront à la Grande-Bretagne, à l’Allemagne, à la France, à l’Italie et à l’Espagne aux termes d’un accord conclu en juin 2012 pour combattre l’évasion fiscale.

"Cela représente une avancée significative dans la lutte contre la finance illégale et fixe une règle globale dans la lutte contre l’évasion fiscale", souligne le chancelier de l’Echiquier.

Les îles anglo-normandes de Jersey et Guernesey, autres centres financiers offshore majeurs, ne sont en revanche pas concernés.

(David Milliken ; Henri-Pierre André pour le service français)

Reuters


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1859 / 632422

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site La Grande Bretagne   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License