Paradis fiscaux et judiciaires

Secret bancaire : le Luxembourg appuie sur le frein

lundi 13 mai 2013

International Actualités

Secret bancaire : le Luxembourg appuie sur le frein

Par Anne Bauer | 13/05 | 19:51 | mis à jour à 20:02

Les ministres des Finances européens réunis aujourd’hui et demain à Bruxelles continuent à se contredire, tant sur l’Union bancaire que sur la lutte contre la fraude fiscale.

Les ministres des Finances européens réunis aujourd’hui et demain à Bruxelles semblent encore nager en pleine contradiction. Les positions pourraient se clarifier demain, mais aujourd’hui, les ministres continuent à se contredire, tant sur l’Union bancaire, le grand projet européen qui doit en théorie redonner définitivement confiance dans l’euro, que sur la lutte contre la fraude fiscale.

[...] Flou autour de la fraude fiscale

Le débat entre ministres n’est guère plus clair sur les moyens de lutter contre la fraude fiscale. Le Luxembourg qui avait proposé en avril de lâcher du lest sur son secret bancaire, pour permettre l’adoption de la directive sur l’épargne qui impose l’échange automatique d’informations sur les comptes d’épargne des non-résidents, semble faire marche arrière. Alors que l’Autriche, autre adepte du secret bancaire, est de son côté prête à aller de l’avant. Le Luxembourg serait d’accord pour donner à la Commission Européenne le mandat qu’elle réclame pour négocier l’échange d’informations avec la Suisse, le Lichtenstein, Monaco, Andorre et San Marin, mais ne voudrait pas lâcher son secret bancaire au sein des 27 avant un accord européen avec les cinq « paradis fiscaux ». « On est en pleine entourloupe », s’exclame un diplomate, « on aurait un mandat pour discuter avec les Suisses, mais on ne pourrait pas agir au sein de l’Europe avant le feu vert de Berne ». Agacé, le président du Conseil européen Herman van Rompuy doit rencontrer ce matin les ministres des Finances pour les mettre sous pression. La lutte contre l’évasion fiscale est inscrite au menu du Sommet prévu le 22 mai et on imagine difficilement le premier ministre du Luxembourg, ex-président de l’Eurogroupe, Jean-Claude Juncker, refuser la collaboration sur la fraude fiscale. Enfin les ministres ont bien donné leur feu vert hier à un versement de 3 milliards d’euros à Chypre, tout en répétant que la Slovénie pourra s’en sortir toute seule, ce dont doutent maints observateurs vu l’état de ses banques. Lire la suite sur le site du journal Les Echos-[evasion_fiscale_le_luxembourg_appuie_sur_le_frein]].


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1119 / 511955

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site Le Luxembourg   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License