Paradis fiscaux et judiciaires

L’étau judiciaire se resserre sur les héritiers de Daniel Wildenstein

dimanche 19 mai 2013

L’étau judiciaire se resserre sur les héritiers de Daniel Wildenstein

Créé le 14-05-2013 à 12h14 - Mis à jour à 18h59

Par David Bensoussan

EXCLUSIF La police a bouclé son enquête. Le juge a imposé une caution de 5 millions d’euros à Guy Wildenstein et mis en examen son neveu Alec Jr. Un avocat, Olivier Riffaud, a même été incarcéré.

Le bras de fer entre le juge financier Guillaume Daïeff et les Wildenstein s’intensifie. Guy et son frère Alec sont accusés d’avoir minoré la déclaration de succession de leur père Daniel en 2001. La fortune colossale du célèbre marchand d’art, constituée de nombreux tableaux de maître (Picasso, Courbet, Fragonard, Caravage…) et se chiffrant en milliards d’euros, est majoritairement hébergée dans des trusts situés dans des paradis fiscaux, comme les Bahamas et Guernesey.

Membre du premier cercle des donateurs de l’UMP et proche de Nicolas Sarkozy, Guy Wildenstein s’est déjà vu notifier un redressement fiscal de 250 millions d’euros qu’il conteste. En ajoutant les sommes réclamées aux héritiers d’Alec, mort en 2008, et aux autres ayant-droit de la famille, le redressement atteint la bagatelle de 550 millions Lire la suite sur le site de Challenges.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3380 / 591811

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La fiscalité des états de droit  Suivre la vie du site Les trusts  Suivre la vie du site Affaire Wildenstein ‎   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License