Paradis fiscaux et judiciaires

L’Allemagne devient un paradis fiscal

mardi 21 mai 2013

L’Allemagne devient un paradis fiscal

mardi, 21.05.2013

Le pays figure aussi dans le Top 10 de l’indice d’opacité financière.

La réalité du terrain doit-elle représenter l’ultime élément déterminant les niveaux de réciprocité ? La question se pose évidemment dans le cadre du différend de politique fiscale entre la Suisse, les pays de l’UE et les Etats-Unis. Ceux qui comptent parmi les accusateurs les plus virulents appliquent-ils vraiment les mesures demandées à la Suisse dans le cadre des comptes bancaires ouverts ou détenus par des clients étrangers sur leur territoire ?

Une émission de la première chaîne allemande de télévision a rappelé la semaine dernière que le pays figurait à la neuvième place de l’indice d’opacité financière. Ce qui n’est pas beaucoup mieux que la Suisse, les données concernant la France n’étant probablement pas accessibles jusqu’à la prochaine édition. L’Allemagne se trouve particulièrement critiquée pour son laxisme en termes de blanchiment d’argent. Certains commentateurs estiment qu’elle a dépassé la Suisse en tant que place d’accueil pour des fonds issus des dictateurs et de la corruption. D’après une expérience sur le terrain, les banques allemandes semblent très peu s’intéresser à la nature des fonds que leur proposent des clients suisses fictifs.

© 2013 IMPRESSUM L’AGEFI


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2804 / 509789

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site L’Europe   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License