Paradis fiscaux et judiciaires

Accueil > L’évasion fiscale contre les biens publics mondiaux > L’évasion fiscale > Fraude fiscale : prison ferme pour Dolce et Gabbana

Fraude fiscale : prison ferme pour Dolce et Gabbana

mercredi 19 juin 2013

International

Fraude fiscale : prison ferme pour Dolce et Gabbana

19/06 | 17:03 | mis à jour à 17:28

Les stylistes italiens Domenico Dolce et Stefano Gabbana ont été condamnés mercredi par le tribunal de Milan à une peine d’un an et huit mois de prison pour une fraude fiscale estimée à 1 milliard d’euros...

Les stylistes italiens Domenico Dolce et Stefano Gabbana ont été condamnés mercredi par le tribunal de Milan à une peine d’un an et huit mois de prison pour une fraude fiscale estimée à 1 milliard d’euros, ont annoncé les médias.

Dans ce procès en première instance qui sera probablement suivi d’un recours en appel suspensif de la peine, le parquet avait requis fin mai deux ans et six mois de prison. Les deux stars de la mode milanaise sont accusées d’avoir confié le contrôle de marques du groupe à des sociétés écran basées au Luxembourg pour échapper au fisc italien.