Paradis fiscaux et judiciaires

Nouveau scandale dans le Calcio

mardi 25 juin 2013

Nouveau scandale dans le Calcio

Le Point.fr - Publié le 25/06/2013 à 20:41

Soupçonnés de fraude fiscale, 18 des 20 clubs de première division (Serie A) ont été perquisitionnés par les militaires de la Guardia di Finanza.

Source AFP

Après le scandale des matchs truqués qui a fait perdre deux titres de champion à la Juventus en 2005 et 2006, le football italien n’a peut-être pas encore vécu les pires heures de son histoire. Les gendarmes financiers ont perquisitionné aux sièges de 41 clubs de football professionnels en Italie pour des soupçons de fraude fiscale, a-t-on appris mardi de sources judiciaires. Au total, 18 des 20 clubs de première division (Serie A), tous sauf Bologne et Cagliari, ont reçu la visite des militaires de la Guardia di Finanza, la police financière italienne. Ils ont saisi des documents, notamment des contrats de joueurs.

Douze agents de joueurs sont également visés par l’enquête diligentée par le parquet de Naples, et deux sont particulièrement concernés : Alejandro Mazzoni, agent de l’Argentin Ezequiel Lavezzi (Paris Saint-Germain), et Alessandro Moggi, fils de Luciano Moggi, ex-dirigeant de la Juventus condamné dans le scandale des arbitres du Calciopoli en 2006. Le 14 juin, la justice argentine avait ouvert une enquête sur des transferts douteux d’Argentine en Italie, dont ceux de Lavezzi et Javier Pastore, tous au PSG aujourd’hui. "La documentation saisie vise à une complète reconstruction des rapports professionnels entre clubs de foot et joueurs, qui se réfèrent aux activités des agents Mazzoni et Moggi", est-il écrit dans un communiqué de la Guardia di Finanza diffusé mardi.

L’enquête vise notamment les "mécanismes de contournement des règles d’imposition des contrats, choisis pour soustraire au fisc des sommes d’argent relatives à chaque transfert", est-il précisé. "Ce n’est pas une perquisition mais une demande de documents, a réagi le président de l’Inter Milan, Massimo Moratti. Ces documents concernent le passé, rien de préoccupant." Le parquet de Naples a commencé son enquête il y a un an, selon l’agence italienne Ansa. Les clubs et les agents sont sous enquête pour "associations de malfaiteurs", "évasion fiscale", "fausse factures" et "blanchiment d’argent". Selon des sources proches du dossier, aucun joueur n’est placé sous enquête pour l’instant.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3290 / 487603

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Les sports de compétition  Suivre la vie du site Clubs de football / agents et transferts de joueurs   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License