Paradis fiscaux et judiciaires

Six inculpations dans les détournements de fonds de Pinochet

mercredi 7 août 2013

Six inculpations dans les détournements de fonds de Pinochet

SANTIAGO (Reuters) - La justice chilienne a décidé lundi de ne pas prononcer d’inculpation à l’encontre des membres de la famille de l’ancien dictateur Augusto Pinochet aujourd’hui décédé, au terme d’une longue enquête sur les détournements de fonds dont il était soupçonné.
En revanche, six anciens militaires du régime Pinochet ont été inculpés. Ils encourent cinq à dix ans de prison.

Augusto Pinochet avait été inculpé de fraude fiscale en 2005 eu égard aux millions de dollars qu’il détenait dans des comptes à l’étranger, découverts après une enquête du Sénat américain sur des irrégularités bancaires à la banque Riggs, basée à Washington et qui n’existe plus aujourd’hui.
Les six militaires inculpés l’ont été dans le cadre de cette affaire Riggs.
Le juge a précisé que sa décision de n’inculper ni la veuve d’Augusto Pinochet, Lucia Hiriart, ni ses enfants, était susceptible d’appel pendant un délai de 15 jours.

Pinochet, arrivé au pouvoir à la faveur d’un coup d’Etat militaire en 1973, est décédé en 2006 à l’âge de 91 ans. Il n’a jamais été jugé en bonne et due forme pour les crimes commis sous sa dictature, de 1973 à 1990, pendant laquelle environ 3.000 personnes ont été enlevées et tuées et 28.000 ont été torturées.

Selon un audit de la faculté d’économie de l’Université du Chili publié en 2010, Pinochet avait accumulé 21 millions de dollars avant sa mort, dont 17 millions étaient d’origine inconnue.

Anthony Esposito et Fabian Cambero ; Danielle Rouquié pour le service français


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 709 / 453984

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption politique  Suivre la vie du site LE PERSONNEL POLITIQUE  Suivre la vie du site Augusto Pinochet   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License