Paradis fiscaux et judiciaires

Chypre a perdu sa place de premier investisseur en Russie

jeudi 22 août 2013

International

Chypre a perdu sa place de premier investisseur en Russie (Rosstat)

22/08 | 16:19

Chypre a perdu sa place de premier pays investisseur en Russie au profit des Pays-Bas, selon des statistiques officielles publiées jeudi à Moscou qui révèlent également d’importants flux d’argent russe vers les îles Vierges britanniques.
Au 1er juillet, le capital étranger accumulé en Russie s’élevait à 370,6 milliards de dollars, soit 10,7% de plus qu’à la même date un an plus tôt, selon l’institut fédéral des statistiques Rosstat.

Les Pays-Bas représentent 18% de ce total (66,5 milliards de dollars), devant Chypre (17,5% à 64,6 milliards), qui occupait jusqu’à présent en première position, et Luxembourg (12,9% à 48 milliards).
Au 1er janvier, Chypre représentait 21,2% des investissements contre 17% pour les Pays-Bas, où s’enregistrent de nombreuses entreprises.
De nombreuses sociétés russes avaient choisi ces dernières années de placer leur argent à Chypre en raison du régime fiscal très favorable de l’île, membre en outre de l’Union européenne où se trouvent les principaux partenaires commerciaux de la Russie.
Les fonds placés sur l’île n’y transitaient souvent que virtuellement avant de revenir directement en Russie pour être dépensés.
Mais le plan de restructuration drastique du secteur bancaire chypriote, accepté par Nicosie pour éviter la faillite du pays, a affecté de nombreux comptes bancaires russes, et le relèvement de l’impôt sur les sociétés rend moins attractifs les placements sur l’île.
Des contrôles drastiques ont également été imposés sur les mouvements de capitaux, que les autorités chypriotes veulent lever progressivement dans les deux ans à venir.
Selon Rosstat, les investissements directs étrangers (IDE) représentent 31,2% du capital étranger en Russie, les investissements sous forme de crédit 66,9% et sous formes de titres financiers 2,5%.
Les IDE ont bondi de 59,8% sur les six premiers mois de l’année par rapport à la même période en 2012, à 12,1 milliards de dollars.
Concernant le capital russe accumulé à l’étranger, il s’élevait au 1er juillet à 175,6 milliards de dollars. 33,9% de ce total se trouvait à cette date sur les îles Vierges britanniques, un paradis fiscal dans les Caraïbes, contre seulement 4,1% au 1er janvier.
Chypre se trouve en deuxième position avec 18,7% du capital russe (25,1% au 1er janvier) devant les Pays-Bas avec 15,3% (contre 25,9%).

Copyright © 2010 AFP.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3241 / 591974

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site Chypre   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License